perdez des kilos soyez zen avec le yoga thibetain par Alphonse KAMGUEM

Lifestyle 24 octobre 2018

author:

perdez des kilos soyez zen avec le yoga thibetain par Alphonse KAMGUEM

Le yoga tibétain comporte une partie consacrée à l’art de rester jeune et en bonne santé. Le processus de dégénérescence du corps est enclenché et entretenu par les habitudes nocives que l’homme prend. Les 5 tibétains constituent un moyen (non exclusif) de vitaliser l’organisme et d’inverser le processus de vieillissement. Les résultats obtenus ne dépendent ni de l’âge, ni du sexe, ni des latitudes, mais uniquement de la pratique correcte et régulière des exercices.La mise en œuvre consiste tout simplement à consacrer à ces exercices quelques minutes par jour.

 

Les 05 exercices

 

1- Premier tibétain (Le derviche tourneur)

Le premier exercice a pour but d’augmenter la vitesse de l’énergie du corps, d’améliorer l’équilibre et d’évacuer l’énergie négative.

Il s’agit, pour y arriver, de se tenir debout en tendant les bras horizontalement les paumes des mains vers le sol. Les bras sont à la hauteur des épaules.

Une fois positionné, tournez sur vous-même dans le sens des aiguilles d’une montre (PH02) jusqu’à avoir une sensation de léger vertige. Augmenter le nombre de tours graduellement de 3 à 21.

Respiration : Inspirez et expirez profondément pendant que vous tournez sur vous-même.

A la fin de la série, tenez-vous debout, les jambes légèrement écartées (largeur des épaule), les mains aux hanches. Inspirez profondément par le nez, expirez par la bouche (les lèvres légèrement arrondies). Faites cela trois fois.

 

2- Deuxième tibétain (Le clip-clap)

Allongez-vous sur le sol (de préférence sur un tapis) sur le dos. Les mains sont placées de chaque côté du corps, paumes à plat contre le sol (PH03).

Inspirez par le nez et soulevez la tête en rentrant le menton dans la poitrine. Pendant que vous faites cela, soulevez vos jambes jusqu’à ce qu’elles arrivent à un angle de 90 degrés (plus si possible) sans plier les genoux.

Puis, tout en expirant, redescendez lentement la tête et les jambes sans plier les genoux vers le sol, puis recommencez. Ces mouvements sont faits sans à-coup.

Vous pouvez commencer ces exercices au nombre de trois (3) par exemple, et augmenter le nombre de répétitions graduellement jusqu’à 21.

Cet exercice renforce les abdominaux et le cou, stimule le centre énergétique du plexus solaire et tonifie le pancréas et la thyroïde. Le bas du dos doit impérativement rester collé au sol même si l’on n’arrive pas à mettre les jambes d’équerre (sinon il y a risque de douleurs lombaires).

A la fin de la série, procédez à trois respirations abdominales. Tenez-vous debout, les jambes légèrement écartées (largeur des épaule), les mains aux hanches. Inspirez profondément par le nez, expirez par la bouche (les lèvres légèrement arrondies). Faites cela trois fois.

 

3- Troisième tibétain (L’arc)

Mettez-vous à genoux, en plaçant les mains à l’arrière des cuisses. Inclinez la tête et le cou en avant, de sorte que le menton s’appuie sur la poitrine. Vos orteils prennent appuient sur le sol.

En inspirant profondément, penchez la tête et arquez votre dos vers l’arrière le plus loin que cela vous soit confortable. Servez-vous de vos mains comme appuis lorsque vous vous penchez vers l’arrière (PH06).

En expirant, revenez vers l’avant à la position de départ, puis recommencez.

Augmentez le nombre de répétitions graduellement de 3 à 21.

Cet exercice étire les fléchisseurs des hanches, les abdominaux et le cou, amène l’énergie du plexus solaire vers le cœur et tonifie le thymus, la thyroïde et les surrénales.

A la fin de la série, procédez à trois respirations abdominales. Tenez-vous debout, les jambes légèrement écartées (largeur des épaule), les mains aux hanches. Inspirez profondément par le nez, expirez par la bouche (les lèvres légèrement arrondies). Faites cela trois fois.

 

4- Quatrième tibétain (La table basse)

 

Asseyez-vous sur le sol, les jambes droites devant vous, les pieds légèrement écartés (environ 30 centimètres). Avec le dos bien droit, placez vos bras le long du corps en appuyant les mains sur le sol au niveau des hanches. Collez maintenant votre menton sur votre poitrine.

Tout en inspirant, laisser descendre doucement votre tête vers l’arrière. En même temps, soulevez votre corps à l’horizontale en pliant les genoux et en ramenant la plante des pieds au sol (PH08). Les bras restent à la verticale tout au long de l’exercice.

En expirant, on revient à la position assise et l’on recommence.

Augmenter le nombre de répétitions graduellement de 3 à 21.

Cet exercice renforce et assouplit les épaules, le bas du dos et les fessiers, stimule les centres énergétiques de la racine et du nombril, tonifie le thymus, la thyroïde et les surrénales.

A la fin de la série, procédez à trois respirations abdominales. Tenez-vous debout, les jambes légèrement écartées (largeur des épaule), les mains aux hanches. Inspirez profondément par le nez, expirez par la bouche (les lèvres légèrement arrondies). Faites cela trois fois.

 

5- Cinquième tibétain (La montagne)

 

Pendant cet exercice, vous serez supporté par vos paumes de mains et vos orteils appuyés sur le sol. Tout le long de l’exercice, vos bras et jambes devraient rester tendus et le corps ne touche jamais le sol.

Placez vos mains sur le sol à une distance d’environ 60 centimètres. Tendez vos jambes vers l’arrière avec les pieds écartés d’environ 50 centimètres. Arquez votre dos et envoyez votre tête le plus loin possible vers l’Arrière (PH09).

Tout en inspirant par le nez, levez vos hanches aussi hautes que possible en rentrant le menton dans la poitrine. On soulève les fesses pour que le corps forme un triangle avec le sol.

En expirant, laissez le corps redescendre et revenir tranquillement à la position de départ. Arquez votre dos et envoyez votre tête le plus loin possible vers l’arrière. Recommencez l’exercice.

Augmenter le nombre de répétitions graduellement de 3 à 21.

Cet exercice renforce les épaules, assouplit les chevilles, étire l’arrière des jambes, accélère tous les chakras, tonifie le thymus, la thyroïde et les surrénales.

A la fin de la série, procédez à trois respirations abdominales. Tenez-vous debout, les jambes légèrement écartées (largeur des épaule), les mains aux hanches. Inspirez profondément par le nez, expirez par la bouche (les lèvres légèrement arrondies). Faites cela trois fois.

Notes importantes

1 – Toutes les explications du monde ne vaudront jamais une initiation en bonne et due forme par un maître qualifié. L’initiation permet d’obtenir rapidement de bons résultats, et évite les effets négatifs pouvant être générés par la mauvaise pratique.

2 – Les progrès se mesurent par rapport à soi-même et non en se référant à d’autres. En effet, chaque personne est unique physiquement et mentalement. Tout le monde ne part pas du même point et ne vise pas les mêmes objectifs.

3 – Les exercices énergétiques, si puissants et si efficients soient-ils, ne remplacent en aucune façon la médecine. Ils ne dispensent pas non plus de la nécessaire discipline alimentaire. L’erreur souvent commise est de croire que parce que l’on pratique des exercices, l’on peut se permettre de tout consommer et sans limite de quantité. Bien au contraire, en observant une bonne hygiène alimentaire, l’on accéléra les effets des pratiques énergétiques.

Propos recueillis par Aline Fomete

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *