WILLIAM ELONG, plus qu’un entrepreneur, un visionnaire

Stories 25 octobre 2018

author:

WILLIAM ELONG, plus qu’un entrepreneur, un visionnaire

Après une campagne de levée de fonds lancée en 2015 estimée à 300.000 dollars soit 268 millions d’Euro, la startup « Will & Brother  » du jeune prodige William ELONG  a pu  réunir à ce jour une somme à  hauteur de 124 millions de FCFA. L’objectif est de fabriquer des drones 100% camerounaises. Dream’s mag dresse le parcours d’un personnage qui a dû surmonter beaucoup d’obstacles mais dont le talent et les prouesses ont fait de lui un génie 237.

 

 

Un parcours hors-normes

<<Merci à tous ceux qui ont investis dans notre projet et qui croient à la jeune équipe que nous sommes>> c’est avec ces mots que le concepteur de drones au Cameroun, invité par Brice Albin sur les ondes de Mediafrique 99.9 le

Lundi 17 Avril , annonce la concrétisation de son  projet  et brise ainsi le mythe sur le financement des start-up africaines très souvent jugé de « très rares « .

Née en 1993 ,William Elong est un jeune camerounais issu d’une famille de 5 enfants dont il est l’aîné .Il a reçu de ses parents une éducation d’une exemplarité sans pareil mais aussi une formation dans les plus grandes écoles .

Bachelier à l’âge de 15ans ,il deviendra quelques années après diplômé de la haute école de commerce de Yaoundé et de l’école supérieur de la Rochelle à seulement 18ans .Partit à l’étranger ,il fait face à de nombreuses difficultés liées à son intégration. Certaines Universités d’Asie et d’Amérique rejettent ses dossiers  ce  qu’il qualifie d’injuste . Néanmoins ,il réussira par obtenir son diplôme en histoire de l’institution en France .

A 20ans, il devient le plus jeune diplômé en stratégie et intelligence économique de l’école de guerre de Paris ,l’une des meilleures du monde .

En 2016 ,le célèbre Magazine Américain FORBES le classe parmi les 10 premiers dans le top 30 des jeunes entrepreneurs africains les plus prometteurs .Ce qui lui vaut cette position, c’est sans doute sa startup Will & Brother  spécialisée dans l’intelligence économique et l’innovation technologique à l’origine du projet Droneafrica .

 

Un esprit entrepreneurial

En réalité ,il s’agit d’une application qui offre les services associés aux drones et dédié au continent africain .

Pour ce passionné d’informatique et des sciences physiques ,l’utilisation de ces  engins volants de taille  réduite sans pilote a bord est d’une nécessité fondamentale pour le développement de l’Afrique .Un développement auquel il compte bien contribuer << j’aimerai que l’Afrique ait les yeux tournés vers le ciel…et grâce a ce projet devenu aujourd’hui une entreprise rentable, on pourra créer des emplois et  exporter nos produits dans la sous-région >>

 

Ainsi, grâce à cette levée de fond de 124 millions de FCFA ,il a pu agrandir son équipe et choisir des locaux plus spatieux dans la capitale économique .

Pour l’instant ,son souhait est de voir ses drones répandus dans tout le territoire camerounais.

Concrètement ces véhicules aériens pourront : Célébrer la beauté architecturale de nos petites et grandes Villes ; couvrir des événements de grandes envergures comme des matchs de football ,des foires, défilés et autres événements qui valorisent la culture locale à l’Internationale ; Réaliser à coûts réduits des cartographies sur des projets miniers et de développement rural Ou encore surveiller les parcelles des exploitants agricoles tout ceci grâce aux caméras miniaturisées y intégrées capables de retransmettre et de fournir des images de  haute définition et originaux en temps réel .<< Aussi, nos produits seront moins cheres car ceci évitera aux  clients de dépenser en frais de transport ,de douanes et de logistique…> conclut -il.

Les drones peuvent explorer, pénétrer, longer ou survoler les zones très dangereuses ou simplement peu accessibles pour l’homme. Ce n’est donc pas un hasard  si Droneafrica inclut également un aspect sécuritaire. Car il est possible que les drones assurent le trafic routier mais aussi aident à lutter contre les islamistes qui sévissent actuellement dans le grand nord du pays.

 

 

Jérôme DIPITO.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *